Voici un forum basé sur les Mythologies Antiques, les créatures, et les mondes Mythiques
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SISYPHE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: SISYPHE   Mar 12 Aoû - 16:44

Sisyphe







  • Sisyphe, fils d'Eole, épousa la fille d'Atlas, Mérope, l'une des Pléiades, qui lui donna Glaucos, Ornytion et Sinon. Sisyphe possédait un beau troupeau dans l'isthme de Corinthe.

    Non loin de lui vivait Autolycos, fils de Chioné, dont le frère jumeau Philammon était né des œuvres d'Apollon, alors qu'Autolycos se disait fils d'Hermès. Autolycos était passé maître dans l'art de voler, Hermès lui avait donné le pouvoir de métamorphoser toutes les bêtes qu'il volait. Ainsi et bien que Sisyphe eût remarqué que ses propres troupeaux diminuaient tous les jours, alors que ceux d'Autolycos augmentaient, il fut tout d'abord dans l'incapacité de l'accuser de vol; un jour donc il grava, sous le sabot de ses animaux son monogramme.
    Cette nuit, Autolycos se servit, comme à l'ordinaire, et, à l'aube, les empreintes de sabots sur la route fournirent à Sisyphe des preuves suffisamment concluantes pour convoquer les voisins et les prendre à témoin du vol. Il inspecta l'étable d'Autolycos, reconnut les animaux qui lui avaient été volés à leurs sabots gravés, et laissant aux témoins le soin de punir le voleur il fit le tour de la maison, y pénétra et devint l'amant de la fille d'Autolycos, Anticlée. Elle donna la vie à Ulysse qui, avec un grand-père et un père si rusés et si habiles sut de qui tenir en toutes circonstances.

    Sisyphe fonda Ephyra, connue par la suite sous le nom de Corinthe, et la peupla d'hommes nés de champignons.
    Après que Zeus eut enlevé Egine, son père le dieu-Fleuve Asopos vint à Corinthe pour essayer de la retrouver. Sisyphe savait fort bien ce qui était arrivé à Egine mais il ne consentit à parler qu'à la condition qu'Asopos donnât une source perpétuelle à la citadelle de Corinthe. Asopos acquiesça et fit jaillir la source Pirène. Sisyphe alors lui raconta tout ce qu'il savait.


    Zeus qui avait échappé de justesse à la vengeance d'Asopos, donna l'ordre à son frère Hadès de mener Sisyphe au Tartare et de lui infliger un châtiment éternel pour avoir divulgué des secrets divins. Mais Sisyphe ne voulait pas se soumettre; usant d'une ruse, il convainquit Thanatos envoyé par Hadès d'essayer des chaîne pour voir comment elles fonctionnaient et aussitôt qu'il les eut au poignet il les boucla. Ainsi Thanatos fut prisonnier dans la maison de Sisyphe pour plusieurs jours; si bien qu'à la fin, Arès, arriva en toute hâte, le délivra et remit Sisyphe entre ses griffes.
    Sisyphe, cependant, avait encore un tour dans son sac. Avant de descendre au Tartare, il recommanda à Mérope, sa femme de ne pas l'enterrer; et quand il arriva au palais d'Hadès, il alla droit à Perséphone et lui déclara, qu'étant sans sépulture, il n'avait aucun droit d'être là et qu'on aurait dû le laisser sur l'autre rive du Styx aussi proposa-t-il de revenir sur terre pour y remédier. Perséphone se laissa tromper et lui accorda ce qu'il demandait; mais Sisyphe, aussitôt qu'il se trouva à nouveau sous le soleil renia sa promesse. Et, finalement, il fallut faire appel à Hermès pour le ramener de force.

    Sisyphe reçut un châtiment exemplaire. Les Juges des Enfers lui montrèrent un énorme rocher, de la même taille que celui en lequel Zeus s'était changé lorsqu'il fuyait Asopos, et lui donnèrent l'ordre de le rouler en lui faisant remonter la pente jusqu'au sommet d'une colline et de le rejeter de l'autre côté pour qu'il retombe. Il n'a encore jamais réussi. Aussitôt qu'il est près d'atteindre le haut de la colline, il est rejeté en arrière sous le poids de l'énorme rocher, qui retombe tout en bas, et là, Sisyphe le reprend péniblement et doit tout recommencer.
    Mérope, honteuse d'être la seule mortelle parmi les Pléiades dont le mari fût aux Enfers comme criminel, quitta ses six sœurs étoilées dans le ciel nocturne et depuis lors on ne l'a plus revue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mythologies.forumdediscussions.com
 
SISYPHE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Poesie Jonas : SISYPHE HEUREUX.
» sisyphe
» Sisyphe le bienheureux
» Si dieu n'existait pas
» L'Etranger de Camus relève-t-il de l'absurde ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le monde des Mythologies :: La Mythologie Grecque :: Les Myths-
Sauter vers: